Une erreur révèle à quel point Revolut se passionne pour Bitcoin et les cryptos

La néo-banque Revolut permettra bientôt à ses utilisateurs de retirer leurs bitcoins. Les autres cryptos viendront ensuite. L’article Une erreur révèle à quel point Revolut se passionne pour Bitcoin et les cryptos est apparu en premier sur Journal du Coin.

Une erreur révèle à quel point Revolut se passionne pour Bitcoin et les cryptos

Une erreur salutaire pour les cryptophiles A la suite d'une petite erreur de manipulation, il est possible d'apprendre que Revolut permettra bientôt à ses utilisateurs de retirer leurs bitcoins (BTC). Les autres cryptomonnaies pourront également s’échapper des wallets de la néo-banque, mais elles devront patienter.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Ethereum-ETH-trop-tard.png.

Des plans pour Bitcoin dévoilés plus tôt que prévu

Revolut a dévoilé par erreur ses plans pour permettre à ses utilisateurs de transférer leurs bitcoins vers un portefeuille tiers. Le communiqué publié sur le blog a été rapidement retiré, car l’annonce devait initialement paraître le 6 mai 2021. Pour résumer, Revolut a l’intention d’autoriser le retrait de cryptomonnaies :

« Nous commençons avec le Bitcoin, mais nous ajouterons d'autres tokens et ferons d'autres mises à niveau dans un avenir proche. »

Le plafond de retrait pour les clients avec un compte payant s’élèvera à 500 livres sterling par jour et à 1 000 livres par mois. Quant au nombre d’adresses externes, il sera limité à 3. Toutefois, ces restrictions devraient être révisées dans le futur.

Le processus de retrait, lui, serait intuitif.  Les clients devraient pouvoir ajouter l’adresse de leurs wallets, saisir le montant à retirer et cliquer sur « Retirer ». Revolut devrait activer le système d'authentification à 2 facteurs pour renforcer la sécurité. La majorité des fonds cryptos devraient alors être conservés dans des cold wallets auprès des meilleurs fournisseurs de garde. Pour rappel, la société gèrerait plus d'1 milliard de livres sterling en cryptos pour ses clients.

En termes de conformité, un partenaire de la néo-banque en charge de l’analyse des transactions sur blockchain examinera toutes les adresses cryptos externes pour lutter contre le blanchiment d'argent.

Une volonté de croître incessamment

Selon le classement de Deloitte Fast 500 Europe 2019 en fonction des régions géographiques, la société londonienne est l’une des entreprises de la fintech, présentant parmi les croissance des plus rapides en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

En avril 2021, Revolut a ajouté 11 cryptomonnaies à son application : Cardano (ADA), Uniswap (UNI), Synthetix (SNX), Yearn.Finance (YFI), UMA, Bancor (BNT), Filecoin (FIL), Loopring (LRC), Numeraire (NMR), The Graph (GRT) et Orchid Protocol (OXT).

Mais ce n'est pas tout. La néo-banque avait déjà ajouté 4 cryptomonnaies – EOS, OMG Network (OMG), 0x (ZRX) et Tezos (XTZ) – 4 mois auparavant, en décembre 2020.

Revolut ouvre ses portes. Exigence marketing ou suite logique après avoir trouvé une solution pour respecter les normes AML, tout en permettant les retraits vers des portefeuilles tiers ? Bitcoin sera donc le premier autorisé à « se faire la malle » pour atterrir dans les wallets privés de leurs propriétaires. Les autres cryptomonnaies suivront-elles le pas ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

L’article Une erreur révèle à quel point Revolut se passionne pour Bitcoin et les cryptos est apparu en premier sur Journal du Coin.